emdr-psychotrauma

Les thérapies EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing)

l’EMDR est une thérapie qui utilise les mouvements oculaires dans le but de retraiter des événements passés en supprimant la charge mentale négative associée.

L’EMDR est particulièrement indiquée dans les troubles traumatiques (agressions, viols, attentats, accidents, deuils, etc… L’EMDR va permettre de digérer les évènements traumatiques qui ne le sont pas et qui de ce fait sont à l’origine de divers symptômes.

Cette thérapie a montré son efficacité de façon scientifique, ce qui explique qu’elle soit recommandée par de nombreuses instances et organisations nationales et internationales.

Une prise en charge par EMDR commence toujours par des séances qui visent à définir la problématique et à s’assurer que c’est la prise en charge la plus adapté. Ces entretiens visent aussi à s’assurer que le patient présente les ressources nécessaires pour faire cette thérapie en toute sécurité.

Les séances EMDR durent 60 à 90 mn durant lesquelles le patient va retraiter l’évènement ciblé. Le patient peut traverser des émotions intenses durant la séance et se sent généralement beaucoup mieux (comme soulagé) dès la fin de la séance. En tant que thérapeute je suis toujours agréablement surpris par cela car bon nombre d’autres thérapies nécessitent beaucoup plus de temps sans arriver à ce même résultat.

Durant tout le processus le patient reste totalement conscient de ce qui se passe.  Le thérapeute demande au patient de se remémorer le souvenir traumatique qui est retraité en suivant du regard les mouvements des doigts du thérapeute. Ce travail de retraitement se poursuit jusqu’a disparition complète pour le patients de la charge émotionnelle négative associée à l’évènement traumatique.

Je suis actuellement en deuxième et dernière année de formation à l’Université de Lorraine en DU de psychotrauma et d’EMDR, ce qui me permettra à l’issue de cette formation d’être reconnu comme praticien EMDR de niveau I et de niveau II par EMDR France, EMDR Europe et l’institut Shapiro.